Version imprimable

Current Size: 100%

Le patrimoine en forêt

La forêt des Andaines regorge de petit patrimoine à découvrir au fil d’une randonnée à pied, en vélo ou en voiture.

 

Prieuré Saint Ortaire

(Saint Michel des Andaines – 1,5 km)

Saint Ortaire possédait la renommée d’accomplir des cures miraculeuses. Les fidèles qui se rendaient à la chapelle, déposaient sur les arbres entourant le sanctuaire une pierre à hauteur du mal ou de la douleur à guérir. Le volume de la pierre était en rapport avec la gravité de la maladie. Lorsque le caillou tombait d’une façon naturelle, le malade était guéri. Vous pourrez y visiter deux chapelles : la Chapelle des Servites du 20ème siècle (vitraux et autel réalisés par Bernard Chardon) et la Chapelle Saint Ortaire et Sainte Radegonde du 18ème siècle (privée).Hameau qui doit sa réputation à l’ermite Saint Ortaire, qui évangélisa la région vers le 6ème siècle, et au rituel des cailloux guérisseurs.

 

Chêne Hippolyte

(Saint Michel des Andaines – 3 km)

Ce chêne porte le nom du garde forestier Hippolyte Foinet (1876-1956) qui demeurait au carrefour de l’Épinette et qui l'a remis en valeur au début du 20ème siècle. Il est le doyen des chênes de la forêt des Andaines : âgé de plus de 300 ans, sa circonférence atteint 5,26 m à 1,30 m du sol (parcelle 46).

 

Dolmen « Le Lit de la Gione »

(Juvigny sous Andaine – 5 km)

Dolmen appelé "Le Lit de la Gione" d’après une légende racontant que la mauvaise fée « La Gione » habitait ces lieux. Elle aurait établi sa demeure sous d'énormes blocs de pierre qu'elle aurait transportés elle-même dans son tablier.

Elle rendait visite aux paysans, lesquels étaient bien obligés de la recevoir ! Or, un soir de Mardi Gras, l’odeur des crêpes chaudes l’attira dans une ferme : les enfants faisaient bouillir de l’eau dans des coquilles d’œufs, qu’ils posaient sur les cendres du foyer. Elle prit l’habitude de venir admirer ces petits pots bouillir. Les occupants voulurent se débarrasser d’elles, et disposèrent sur le petit tabouret, où elle avait pris l’habitude de s’asseoir, la galetière rougie au feu. Lorsqu’elle arriva, elle s’assit sur le tabouret et poussa un cri terrible. Saisissant son balai, elle l’enfourcha et s’enfuit par la cheminée. On ne la revit jamais.

 

Tour de Bonvouloir

(Juvigny sous Andaine – 6 km)

Construit au Sud de la forêt d’Andaine, le phare de Bonvouloir comprend 2 tours. Érigée en 1485 et haute de 26,5 mètres, elle servait à " rallier pendant le jour et éclairer pendant la nuit la marche des soldats égarés dans les environs ". Les tours de Bonvouloir sont classées « Monument historique » depuis 1926.

Le site se rattache à la légende de la découverte de la Source de Bagnoles.

 

 

Chapelle Ste Geneviève

(Juvigny sous Andaine – 10 km)

Chapelle en granit du 20ème siècle où se rendaient autrefois les jeunes filles désireuses de se marier dans l’année… il suffisait d’écrire son nom sur les murs.

Elle s’élève au sud de la forêt des Andaines. Construction primitive en 1856 puis reconstruction en 1939 par l’abbé Derouet qui avait également placé une allée de bancs de pierre autour de la chapelle et des personnages sculptés.

 

Gorges de Villiers

(St Ouen le Brisoult – 10 km)

Les gorges sont situées entre Antoigny et la Vallée de La Cour, elles sont formées par une petite rivière appelée « La Gourbe », qui se fraye un lit parmi les éboulements rocheux et les coteaux.

Le paysage des Gorges de Villiers est sauvage et tourmenté. Landes et pierriers, torrents et escarpements rocheux, c’est une terre rude et isolée qui, pour les habitants des campagnes, a longtemps représenté le danger et l’inconnu. De nombreuses légendes sont encore attachées à ce lieu, de la source sacrée de Chaude-Fontaine à la grotte de la Fée Gisèle. Les visites « Contes et légendes » vous emmènent à la rencontre de cet imaginaire peuplé d’enchanteurs et d’esprits malins.

Le site fait partie des Espaces Naturels Sensibles de l'Orne et est renommé pour sa faune et sa flore remarquables et son panorama.

Pratique :

Sentier balisé ouvert toute l’année : Découverte libre du circuit de 9 étapes (dépliant à disposition sur place).

Accès : parking à Saint-Ouen-le-Brisoult, hameau de Villiers.

Visites guidées avec le Parc Naturel Régional Normandie-Maine. Tél. : 02 33 81 75 75.

  • Français
  • English
  • Deutsch