© David Commenchal

La forêt des Andaines

Au cœur du Parc Naturel Régional Normandie Maine

Que diriez-vous de prendre un bain de forêt pour retrouver tonus et vitalité ? Sortie en VTT, marche nordique, cueillette de plantes comestibles ou de champignons offrent au visiteur l’occasion de plonger au cœur d’une nature bienfaisante propice au ressourcement.

La forêt enveloppe Bagnoles de l’Orne

La forêt domaniale des Andaines entoure Bagnoles de l’Orne sur 19 km de long et jusqu’à 10 km de large. Cet ensemble boisé est divisé en deux massifs distincts : la forêt de la Ferté-Macé située à l’est de Bagnoles de l’Orne et la forêt d’Andaine proprement dite qui s’étend à l’ouest jusqu’à Domfront.

Les deux massifs réunis depuis la Révolution forment l’actuelle forêt des Andaines. Ce vaste ensemble forestier planté de pins sylvestres, chênes, hêtres et bouleaux s’étend sur 55 km2. La station de Bagnoles de l’Orne se situe au cœur de cette nature bienfaisante, à la jonction entre les deux massifs qui composent la forêt des Andaines.

Un sous-bois propice aux activités sportives

L’Office National des Forêts a réalisé divers aménagements pour accueillir visiteurs, marcheurs et passionnés d’équitation. Bagnoles de l’Orne offre un lieu édénique pour tous les amoureux de nature. Elle réserve 250 kilomètres de chemins de randonnée tout autour de la station. À pied, à cheval ou en VTT, venez vous ressourcer dans ce splendide écrin au cœur du Parc Régional Normandie-Maine !

Traversée par trois rivières, la Vée, la Maure, et la Gourbe, la forêt des Andaines est un formidable terrain de jeux pour les activités de pleine nature. On peut y pratiquer le canoë-kayak, le trail et la marche nordique.

Des sorties en forêt avec un guide nature de l’Office de Tourisme abordent des thèmes variés comme la cueillette des champignons ou la reconnaissance des arbres. D’autres balades accompagnées organisées pour les familles permettent d’observer les traces des animaux ou de participer à des ateliers de créations, d’orientation et même des chasses au trésor !

Les bienfaits de la marche en forêt pour la santé

La marche en forêt est source de bien-être et d’apaisement. Elle fait diminuer le niveau de stress en se déconnectant du monde moderne. Une balade au milieu des arbres permet de chasser les toxines accumulées dans le mode de vie urbain, en respirant un air assaini et dépollué. La sérénité procurée par une balade en forêt amplifie également les effets cardioprotecteurs de la marche. Les gorges de Villiers au bord de la rivière Gourbe offrent un environnement naturel propice à cet apaisement.

Savez-vous que la marche en forêt présente d’autres vertus ? Elle permet de booster l’imagination et de développer sa créativité ! C’est pourquoi les artistes et poètes viennent trouver l’inspiration auprès de la nature. La Tour de Bonvouloir nichée au cœur des vergers offre un bel exemple de site inspirant et insolite fait de mystères et de légendes.

Des chercheurs japonais ont également démontré qu’une marche régulière en forêt permet de diminuer le taux de cortisol (l’hormone du stress) et d’augmenter le taux de sérotonine dite l’hormone du bonheur.
Au japon, le shinrin yoku qui signifie littéralement « bain de forêt » consiste à se reconnecter à la nature en faisant des balades en forêt. En France, la sylvothérapie ou arbothérapie qui consiste à enlacer les arbres est un rituel millénaire autrefois pratiqué par les druides. Le chêne hyppolite, le doyen des chênes de la forêt des Andaines se prête parfaitement à cet exercice !