Le jardin extraordinaire d’Annie Blanchais

Rencontre avec Annie Blanchais

La dame aux camélias

Professeur de danse, Annie Blanchais a transformé les 2 500 m2 de terrain entourant sa maison en un jardin de fleurs. Un endroit qui, au fil des années, s’est taillé une belle réputation. 

 Pour découvrir le Jardin Retiré, rendez-vous au 14 avenue Robert-Cousin. Depuis la rue, impossible de s’imaginer l’étendue du lieu imaginé par Annie Blanchais. 

Par Image in France.

Une autodidacte passionnée 

Il faut pousser la grille rouge, s’avancer vers le porche décoré pour comprendre qu’ici roses, clématites, camélias ou plantes vivaces, sont reines en leur royaume. Depuis 20 ans, qu’il vente ou qu’il neige, l’artiste passe jusqu’à 14 heures par jour à s’occuper de ses petites protégées qui portent toutes un nom.  

« Mes grands-mères Joséphine et Eugénie étaient toutes les deux passionnées de jardinage. Ce sont elles qui m’ont donné envie de créer mon propre jardin », raconte Annie Blanchais. 

 Au milieu des plantes, elle trouve un autre espace d’expression, un moyen de s’évader. « J’avais 250 élèves en cours chaque semaine. Je crois que j’avais besoin d’un exutoire ! » sourit l’ancienne professeur de danse.  

Sans suivre de formation, elle apprend à son rythme. Elle arpente les fêtes des plantes de la région, traverse la Manche plusieurs fois, visite les jardins à l’anglaise. « J’ai eu un véritable coup de cœur. Je me suis dit : je veux faire ça chez moi, à Bagnoles ! » 

 

J’ai eu un véritable coup de cœur. Je me suis dit : je veux faire ça chez moi, à Bagnoles ! 

Une invitation à la rêverie

Aujourd’hui, 1300 variétés de fleurs et 1200 plantes se partagent les 2500 m2 de jardin. Des arbres centenaires veillent sur les parterres et les allées. Des arches, fontaines, statues viennent complèter le lieu qui invitent à la rêverie.

En 2010, les premiers visiteurs font leurs premiers pas dans le Jardin Retiré. « Je ne comptais pas l’ouvrir au public. Je le faisais voir à mes proches, mes amis. Et j’ai eu beaucoup de demandes », explique-t-elle. Il n’est pas rare de surprendre les promeneurs flâner dans les allées, humer les parfums qui se dégagent des parterres. « J’ai voulu en faire un lieu intime, une bulle de verdure au milieu de la ville. » Ouvert d’avril à septembre, le Jardin Retiré voit passer entre 1500 et 2000 personnes chaque année.

Le label Jardin Remarquable

Le jardin d’Annie Blanchais a reçu le label « Jardin remarquable » du Ministère de la Culture et de la Communication. Cette distinction attribuée pour une durée de 5 ans, apporte une reconnaissance et une valorisation des jardins dont le dessin, les plantes et l’entretien sont d’un niveau remarquable.

Vous aimerez aussi