© Image par Coeur
Programme des festivals de l'été pour le mois de juillet

Événements incontournables de Bagnoles de l’Orne, les Vendredis de l’Été et les Clés de Bagnoles, vous proposent une programmation séduisante qui animera tout votre été.

One Shot

Cie One Shot

Tout public – Square de Contades

Deux amis, deux frères, … deux hommes occupent leur espace. Ils sont chez eux, ils sont dans un jardin, un parc, un terrain vague, une forêt. Ils flânent et s’occupent posément. Puis naît le plaisir de jouer et de se mettre au défi. Des morceaux de pommes volent dans les airs pour arriver dans la bouche d’un guitariste Funky aux notes rebelles. L’enthousiasme et un souffle créatif poussent les défis crescendo, et les haches entrent en scène. Elles tournent et sont manipulées en équilibres instables au tempo d’un beat box-harmonica tumultueux. Poussant la malice et allant toujours plus loin dans leur délire, l’un d’eux se transforme une cible. Les haches volent alors et s’abattent dans un ballet délirant, aérien et vertigineux.
Représentation soutenue par le réseau ReNAR.

Vendredi 09 juillet

 21h00


Amadeus on the road

Florence Pavie & Aldo Ripoche

Musique classique – Jardins du lac

Le camion d’Amadeus, c’est la rencontre improbable entre un piano, un violoncelle … et une camionnette blanche. Le duo que forment la pianiste virtuose Florence Pavie et le violoncelliste Aldo Ripoche, repousse les murs de la salle de concert. Ils se réinventent en musiciens errants pour partir à la rencontre des publics et recréer l’ambiance d’un salon musical du 19e siècle dans les lieux les plus improbables…

Dimanche 11 juillet

17h00


Der menschenfresser Berg ou La Montagne

Cie Les vrais majors

Tout public – Esplanade du château

Pour sa nouvelle création, la compagnie Les Vrais Majors est partie du constat que les centaines d’heures passées à créer collectivement un spectacle étaient un matérivtau à haut potentiel humoristique. Il permet un jeu sur la frontière entre réalité et fiction, avec des allers-retours de l’un à l’autre, des mises en abîme, de l’auto dérision et des situations surréalistes.
Partant de ce postulat, ils ont chaussé leurs crampons et sont partis à l’assaut de « La Montagne ». Der menschenfresser Berg oder die Besteigung, die Bjørg Schaffers Leben kostete ou La Montagne (titre provisoire) raconte une quête : l’adaptation par une compagnie de théâtre de rue d’un film allemand des années 30 sur une expédition en haute montagne.
Le spectacle à la forme d’une étape de travail en sortie de résidence : Les comédiens et le metteur en scène viennent de passer deux semaines dans le lieu qui les accueille pour construire leur spectacle. En contrepartie de cette résidence, ils présentent des extraits de leur création en cours.
Représentation soutenue par le réseau ReNAR.

Vendredi 16 juillet

21h00


Garde à vue

Fanfare de poche – Parc du Château

Trombone, trompette, souba & washboard : garde à vue est une fanfare de poche rennaise mêlant swing et musiques de films pour vous mettre au garde a vous !
Pierre DANDIN ( Sax Machine, Sergent Garcia …), Julien FLEURY (Ooz Band …), Gwendal MAINGUY (Fatras …) et Arnaud LECRIVAIN (Red Line Crossers …) : Quatre musiciens qui ont déjà roulé leur bosse aux quatre coins du monde dans des formations aux influences riches et variées. En déambulation, une animation qui vous embarque dans une danse mélodique et rythmée où la dérision donne un élan de fraîcheur au public en quête de sourires et de partage en cette période étrange de dé confinement progressif !

Dimanche 18 juillet

17h00


L’histoire des trois mousquetaires racontée à deux en une demi-heure

AFAG Théâtre

Théâtre – Esplanade du château

Deux comédiens viennent raconter l’histoire des Trois Mousquetaires. Ils ont une demi-heure pour résumer les trois mille pages des trois romans de Dumas et jouer tous les personnages de cette épopée héroïque.
D’Artagnan mène le récit, il raconte sa jeunesse, son arrivée à Paris, sa rencontre chaotique avec les mousquetaires du roi et ses duels avec Jussac et Rochefort.
Mais entre deux combats à l’épée, il arrive que les deux comédiens ne soient pas d’accord, qu’ils se permettent quelques revendications sociales ou des parallèles entre la société du XVIIème et la nôtre. S’en suit rupture sur rupture, entre fiction et réalité, théâtre et quotidien. Il arrive même que les comédiens demandent la participation du public. Ils se rappellent mutuellement le temps restant et parfois décident d’accélérer un peu les choses : « Trois mille pages en une demi-heure, c’est un peu court »
Représentation soutenue par le réseau ReNAR dans le cadre du PEPS.

Vendredi 23 juillet

21h00


Jive me

Electro swing – Square de Contades

Avec une identité musicale tranchée et inclassable, le 1er album de JIVE ME vous offre un mélange atypique entre une électro imposante, et une voix soul sublimant la mélancolie des textes.
Textes dans lesquels on découvre une part d’ombre, des histoires rocambolesques, sur lesquels le corps s’exprime, en remuant la poussière du sol recouvert de la folie des hommes. Rimbaud ? Non, simplement Jive Me. Humbles et modestes, ce groupe émergeant vous laisse découvrir leur album aussi unique qu’extravagant.

Dimanche 25 juillet

17h00


Stories in the city !

Cie Les Dudes

Cirque (tout public) – Place du Gal de Gaulle

Dans la lignée du premier spectacle des Dudes Let’s do this !
Créer à partir d’une idée simple et complexe : être capable de déclencher des rires quelque soit où sont les spectateurs, d’où qu’ils viennent et quel âge ils ont.
Inspiré originellement du riche univers du conteur danois H.C.Andersen.
Stories in the city ! provoque le rire des similarités et des différences.
Le spectacle nous plonge dans le monde singulier d’un couple de clown unis sur scène comme en coulisse. Avec beaucoup d’humour et d’autodérision, leur dynamique de vie de couple a ajouté une couche particulière et originale au spectacle.
Surprises et musique live, cirque et comédie physique s’assemblent dans un mélange à la fois impressionnant et sensible. Un moment de plaisirs pour petits et grands.
Représentation soutenue par le réseau ReNAR.

Vendredi 30 juillet

21h00