Le Casino et le lac©GDBDO.jpg

Le Rocher Broutin

Pédestre à Bagnoles de l'Orne Normandie

9.9 km
Boucle
Pédestre
3h 15min
Moyen
  • Lieu de départ : Office de Tourisme
    Difficulté : Moyen
    Km / temps : 10,1 km / 3h15
    Dénivelé : 138 m
  • Dénivelé
    157.8 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Casino du lac
Le Casino du Lac, construit en 1927 par Franck Jay Gould, riche milliardaire Américain. Avant de construire le Casino actuel, Franck Jay Gould avait tout d’abord jeté son dévolu sur le château de Tessé-la-Madeleine (actuel quartier Bagnoles-Château) afin d’en faire le Casino de la Forêt mais la propriétaire du Château refusa l’offre pourtant alléchante du milliardaire. Vexé mais pas découragé, il décida de construire le Casino actuel. Un choix était audacieux car un premier Casino existait déjà à l’emplacement de l’hôtel du Beryl ! En effet, en 1888 Alexis Duparchis (Directeur des Thermes) fit construire un premier casino en bois appelé « Le Casino des Thermes ». Démoli pour en construit un autre plus moderne en 1908, qui sera laissé dans un état désastreux après la 2de guerre mondiale. Jusqu’en 1989, seul son cinéma est exploité. A cette date, on le démolit pour construire l’hôtel du Beryl. Notez que pendant 62 ans, deux « Casinos » se sont fait face d’où le nom de la rue des Casinos.
2 Rocher Broutin
Le Rocher Broutin se trouve à la lisière de la forêt de La Ferté-Macé. Le rocher proprement dit se trouve sur un promontoire à 230 mètres d’altitude. Broutin était le nom d’un fief. Jean Broutyn était au XVIIème siècle brigadier de gabelle. Gabriel Broutyn fut officier forestier. Et, en 1783, Guillaume Broutyn était brigadier des monnaies de France.
3 Fontaine du Rocher Broutin
Fontaine reconstituée en 2005. Emprunté à l’ancien nom du fief Broutyn, domaine noble qu’un vassal tenait d’un seigneur, à charge de redevance. Jean Broutyn était au XVIIème siècle brigadier de gabelle. Gabriel Broutyn fut officier forestier. Et, en 1783, Guillaume Broutyn était brigadier des monnaies de France.
4 Chêne Hippolyte
Ce chêne, qui se dresse orgueilleusement en forêt de La Ferté-Macé, au milieu d’une parcelle (n°46) en régénération (hêtres et épicéas), porte le nom d’un garde forestier qui demeurait au carrefour de l’Epinette : Hippolyte Foinet (1876-1956). Sa circonférence atteint 4,95 mètres à 1,30 mètre du sol. Il serait âgé de 300 ans.
158 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 196 m
  • Altitude d'arrivée : 196 m
  • Altitude maximum : 232 m
  • Altitude minimum : 183 m
  • Dénivelé total positif : 158 m
  • Dénivelé total négatif : -158 m
  • Dénivelé positif maximum : 39 m
  • Dénivelé négatif maximum : -39 m
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Le Rocher Broutin :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Le Rocher Broutin, soyez le premier à en laisser un !