Voir les photos (4)

Randonnée B1 : Les Deux Crêtes

Pédestre à Bagnoles de l'Orne Normandie

4.5 km
Boucle
Pédestre
1h 30min
Difficile
  • Lieu de départ : Office de Tourisme
    Difficulté : Escarpé
Points d'intérêt
1 Saut du Capucin
Aux abords de l’Etablissement Thermal, on peut apercevoir deux aiguilles rocheuses connues sous le nom de «Saut du Capucin». Une légende dit qu’un père capucin souffrant des jambes jura qu’il sauterait d’un bond d’une aiguille à l’autre si les eaux de Bagnoles le guérissaient. La guérison survint et le capucin exécuta son challenge.
2 Rochers de Sommariva et Ida
Rocher qui porte le nom d’un célèbre marquis, guéri grâce aux eaux de Bagnoles d’une maladie de peau incurable. Il fit donc d’un tableau signé Garofalo, « La descente de croix », installé aujourd’hui dans la chapelle des thermes. Et il finança l’aménagement du parc des Thermes et laissa son nom et le prénom de son épouse à ces rochers.
3 Château de Bagnoles
Anne-Marie-Catherine GOUPIL fit construire le Château entre 1855 et 1859.
En 1957, la Municipalité de Tessé-la-Madeleine, se porte acquéreur du château et des 18ha de parc, grâce au legs du Docteur PEYRE. Après 8 années de travaux, le Château fut promu Hôtel de Ville le 22 mai 1966.
Depuis la fusion de Bagnoles de l’Orne et de Tessé-la-Madeleine, le 1er janvier 2000, le château est devenu l’hôtel de ville de Bagnoles de l’Orne et son parc a été réaménagé. Il est aujourd’hui constitué d’une collection de 165 essences d’arbres remarquables numérotés, d’un parcours d’orientation, d’un parcours sportif et du site du Roc au Chien.
4 Roc au chien
Face à l’Etablissement Thermal, se trouve un piton rocheux, qui surplombe la gorge de la Vée de 54m : « le Roc au Chien ». Celui-ci aurait pour origine deux légendes.
La première raconte qu’un enfant imprudent serait tombé dans une crevasse et aurait été sauvé par son chien. Celui-ci aurait été enterré sur place et on aurait appelé le site « le Roc au Chien ».
La seconde fait référence à un méchant seigneur, qui, aurait été transformé en monstre puis pétrifié dans les rochers.
Du Roc au Chien, on peut admirer un joli point de vue sur le parc des Thermes, le Lac, l’hippodrome ou encore le clocher de l’église du Sacré-Cœur.
5 Casino du lac
Le Casino du Lac, construit en 1927 par Franck Jay Gould, riche milliardaire Américain. Avant de construire le Casino actuel, Franck Jay Gould avait tout d’abord jeté son dévolu sur le château de Tessé-la-Madeleine (actuel quartier Bagnoles-Château) afin d’en faire le Casino de la Forêt mais la propriétaire du Château refusa l’offre pourtant alléchante du milliardaire. Vexé mais pas découragé, il décida de construire le Casino actuel. Un choix était audacieux car un premier Casino existait déjà à l’emplacement de l’hôtel du Beryl ! En effet, en 1888 Alexis Duparchis (Directeur des Thermes) fit construire un premier casino en bois appelé « Le Casino des Thermes ». Démoli pour en construit un autre plus moderne en 1908, qui sera laissé dans un état désastreux après la 2de guerre mondiale. Jusqu’en 1989, seul son cinéma est exploité. A cette date, on le démolit pour construire l’hôtel du Beryl. Notez que pendant 62 ans, deux « Casinos » se sont fait face d’où le nom de la rue des Casinos.
128 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 195 m
  • Altitude d'arrivée : 195 m
  • Altitude maximum : 223 m
  • Altitude minimum : 171 m
  • Dénivelé total positif : 128 m
  • Dénivelé total négatif : -128 m
  • Dénivelé positif maximum : 34 m
  • Dénivelé négatif maximum : -39 m
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Randonnée B1 : Les Deux Crêtes :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Randonnée B1 : Les Deux Crêtes, soyez le premier à en laisser un !