© EduardSV - stock.adobe.com

La poire

Tout savoir sur la poire des vergers de l’Orne

Les poiriers ont pendant longtemps représenté l’essentiel du verger bas-normand avant de céder progressivement la place aux pommiers. Issue de la même famille que la pomme, la poire est un fruit doux et sucré. C’est à Domfront que la poire a acquis ses lettres de noblesse avec son appellation d’origine protégée.

Des centaines de variétés de poires

Près de trois-cents variétés de poires sont recensées dans les vergers de poiriers du Parc Régional Normandie-Maine. Comme pour la pomme de Normandie, on distingue deux catégories : les poires à couteau et les poires à jus.

Deux labels existent pour les poires : l’appellation d’origine protégée « Poiré Domfront » pour la fabrication du poiré et l’appellation d’origine contrôlée « Calvados Domfrontais » pour l’élaboration du calvados.

Les poires à couteau

Plusieurs variétés de poires à couteau sont cultivées dans les vergers de poiriers. Parmi celles-ci, certaines poires bénéficient de l’AOC Calvados Domfrontais ou de l’AOP Poiré Domfront comme la Saint-Jean, la Verdot, la Franc-Loup, la Pomeret ou la poire de Normandie. Certaines poires à couteau se prêtent aussi bien à la dégustation du fruit qu’à l’extraction de son jus.

Les poires à jus et à poiré

Les poires à jus de l’AOP Poiré Domfront sont exclusivement issues de vergers hautes tiges intégralement enherbées. La densité de plantation ne peut excéder 150 arbres par hectare (contre 500 à 800 arbres par hectare pour les « vergers spécialisés » de pommiers). Le poiré est principalement élaboré à partir de la variété « Plant de Blanc », un produit rare qui s’exprime autour d’un équilibre entre le sucré et l’acidité. Parmi les variétés utilisées, citons la Domfront, la poire Muscadet, la poire de Champagne ou la poire Gai Blanc.

Les vergers de poiriers dans l’Orne

Lors de votre séjour à Bagnoles de l’Orne, vous pourrez contempler de nombreux vergers de pommiers et de poiriers. Ne manquez pas celui situé près de la tour de Bonvouloir.

La saison des poires

La récolte des poires s’effectue comme pour les pommes, de fin juillet à octobre. Mais selon les variétés, le ramassage des poires peut se poursuivre au mois de novembre (c’est le cas de la Morfriand) et parfois même un peu plus tard dans l’hiver.

Les vergers conservatoires

Le patrimoine génétique des poiriers comme des pommiers est conservé par le Parc Naturel Régional Normandie-Maine depuis plusieurs dizaines d’années. Le verger de poiriers le plus spectaculaire est sans nul doute le verger conservatoire du site de la tour de Bonvouloir qui ne compte pas moins de 176 poiriers ! Celui de Carrouges abrite quant à lui 70 variétés de poires.

Les spécialités culinaires à la poire

La poire fondante et sucrée est idéale pour concocter de délicieux petits plats. Elle se marie très bien avec le clou de girofle, le miel et le chocolat. Conservez les poires au frais, loin des pommes, des bananes et des avocats qui en accélère la maturation.

Les boissons à la poire

Le jus de poire demeure une excellente boisson qui plaît particulièrement aux enfants. Le poiré est quant à lui une boisson effervescente similaire au cidre, élaborée par la fermentation de jus de poires obtenu à partir des variétés spécifiques de poires à poiré. Le calvados est une eau-de-vie créée par la distillation de cidre et de poiré.

Idées de recettes à la poire

Le beurré normand avec sa variante à la poire est un gâteau savoureux cuisiné avec des raisins et de l’eau-de-vie de poire que l’on peut aussi remplacer par du calvados. La tarte bourdaloue demeure un grand classique de la pâtisserie qui se prépare avec des poires pochées et de la crème d’amande. Soufflé aux poires, poires pochées au vin rouge ou encore une simple poire coupée et deux et recouverte de chocolat fondu régaleront vos papilles !