© Andrey Cherkasov - stock.adobe.com

Le poiré

Tout savoir sur le poiré de Normandie

Le poiré est une boisson très proche du cidre confectionnée à partir de jus de poire. Le Domfrontais est une région réputée pour être le pays de la poire et du poiré. Le poiré de Domfront bénéficie d’une appellation d’origine protégée.

La fabrication du poiré

Le poiré se fabrique comme le cidre, mais avec quelques attentions particulières, car la poire est un fruit plus fragile que la pomme. Le ramassage des poires à poiré demande une certaine délicatesse. La récolte s’effectue généralement d’octobre à novembre après la chute naturelle des fruits dans les vergers.

La première étape de la fabrication du poiré est le pilage des poires qui consiste à broyer les fruits pour faciliter l’extraction du jus. Vient ensuite le pressurage effectué à l’aide d’une presse hydraulique. La pression exercée sur les poires broyées permet d’en extraire le jus. Celui-ci est recueilli dans des fûts ou dans des cuves en inox.

Ensuite, l’opération de soutirage permet de nettoyer le jus de toutes les impuretés. La fermentation s’effectue à une température de 12 à 15 degrés et s’opère lentement sur plusieurs semaines. Pendant cette période délicate, l’alcool est pesé très régulièrement pour suivre son évolution. La mise en bouteille s’effectue en janvier et février. Le poiré peut ensuite se conserver plusieurs années.

Le poiré Domfront AOP

Le poiré Domfront AOP est élaboré avec des poires à poiré spécifiques du Domfrontais comme le Plant de Blanc qui lui confère tout son fruité. Le poiré Domfront arbore une belle couleur jaune dorée.

Ses arômes dégagent un nez fruité et floral et une légère acidité en bouche relevée d’une pointe d’astringence. Il s’apprécie bien frais en apéritif et se marie très bien avec les desserts. Faiblement alcoolisé (4 % vol.), le poiré se déguste dans une flûte ou un verre tulipe.

Depuis 2019, la fabrication du poiré Domfront est inscrite au patrimoine culturel immatériel de la France. Transmis de génération en génération, les savoir-faire d’élaboration du poiré Domfront sont particulièrement originaux, mais aussi fragiles avec la diminution des vergers de poiriers.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Visiter une ferme cidricole 

Le poiré Domfront est fabriqué par une vingtaine de producteurs-récoltants de poiré qui produisent environ 150 000 bouteilles par an. À Bagnoles de l’Orne et à proximité, deux établissements producteurs de cidre et de poiré ouvrent leurs portes aux visiteurs : Bagnoles de Pom’ et la ferme des Martellières. 

Bagnoles de Pom’ 

À Bagnoles de l’Orne, MarieHélène Brard et Ludovic Dubreuil vous accueillent dans leur ferme cidricole Bagnoles de Pom’. La visite guidée inclut le tour du verger, la visite de la cave et du chai ainsi que la projection d’un film. Comptez une heure et demie de visite avec une dégustation de produits AOC dont le poiré. 

La ferme des Martellières 

Cidrerie traditionnelle du bocage d’Andaine, la ferme des Martellières à Juvigny-Val-d’Andaine, date du début du 20e siècle. Thierry Boisgontier et Richard Levêque sont producteurs- récoltants d’une large gamme de produits cidricoles dont le poiré Domfront AOP, le poiré rosé et le Poirissimo, un apéritif à base de poire. Comptez une heure de visite avec dégustation.