Des Rois et des Reines

Les têtes couronnées à Bagnoles de l'Orne

Dans les années 1920, la notoriété de la station attire l’aristocratie. Pendant l’entre-deux-guerres, les têtes couronnées fréquentent Bagnoles de l’Orne où ils séjournent dans les palaces de la station. Mais la noblesse était déjà présente à Bagnoles sous la dynastie des Valois.

L’aristocratie vient au Grand Hôtel

L’actuelle Résidence du lac demeure un symbole de la période prospère de Bagnoles de l’Orne lorsque celle-ci n’était autre que le luxueux Grand Hôtel. À cette époque, le palace reçoit régulièrement de très hautes personnalités comme le roi Ferdinand et la reine Marie de Roumanie ou encore le roi des Belges, Albert 1er, et son épouse la reine Elisabeth.

Le roi de Roumanie, Ferdinand 1er

En 1925 et 1926, le roi de Roumanie, Ferdinand 1er, vient à Bagnoles de l’Orne où il prend ses habitudes au Grand Hôtel. On dit qu’il serait même venu avec une gondole et qu’il se promenait avec sur le lac. Le concierge du palace est chargé de surveiller l’arrivée du roi. Dès qu’il apparaît, on lui déroule le tapis rouge et on sort les plantes vertes. Il suit religieusement sa cure et va chaque jour aux thermes avec sa calèche. Les vitraux de l’église du Sacré-Cœur témoignent du don qu’il a fait à l’église : le nom de Ferdinand 1er est encore visible sur les cartouches des œuvres du maître-verrier.

Albert 1er, le roi de Belgique

Le roi de Belgique Albert 1er, dit le « Roi-Chevalier » séjourne lui aussi au Grand Hôtel dans les années 1920. Le souverain vient dans la station thermale accompagné de sa femme la reine Élisabeth, duchesse de Bavière, connue pour ses talents de musicienne.

Le gotha à Bagnoles de l’Orne

Le roi Alphonse XIII et la reine Victoria d’Espagne, Victor Emmanuel III d’Italie et son frère, le duc de Spolète, le prince régent de Yougoslavie, Paul Karageorgevitch, le prince Georges de Grèce et son épouse figurent à leur tour parmi les nombreux aristocrates qui ont séjourné à Bagnoles de l’Orne.

Au temps des Valois

Bien avant la création de la station thermale de Bagnoles de l’Orne, d’autres souverains célèbres occupent les lieux comme Jean II le Bon et Marguerite de Navarre.

Jean II le Bon

Jean de Valois, Duc de Normandie et roi de France de 1350 à 1364, présente une santé fragile. S’il pratique peu d’activités physiques, il aime particulièrement la chasse. La forêt d’Andaine demeure son terrain de jeu favori. Il y fait même construire une chapellenie sur le site actuel de Saint-Ortaire.

Marguerite de Navarre

Marguerite d’Angoulême, la sœur de François 1er épouse en premières noces le duc d’Alençon, Charles IV en 1509. Elle aime venir « prendre les eaux » à Bagnoles. Elle permet à son chancelier, Jehan de Frotté, d’acquérir des terres où il fait construire un « hébergement » qui deviendra plus tard le château de Couterne.